6 mars 2017 par Commentaires fermés sur Notre matériel
Utilisée en sous-sol ou en terre plein, il s’agit d’une caméra sur jonc équipée d’un détecteur de position, qui se déplace dans les canalisations et permet de voir leur état intérieur. Un enregistrement est réalisé et les vidéos sont ensuite analysées et interprétées sur ordinateur. Les caméras dont nous disposons sont équipées de têtes rotatives à 360° et sont utilisables dans la quasi-totalité des diamètres de canalisations.
Cet outil permet de localiser les réseaux enterrés ou non visibles. Cet appareil fonctionne sur la base de changements de fréquences, ce qui permet de cibler tous types de réseaux.
Ils permettent, après mise en place et gonflage, de tester l’étanchéité des réseaux d’évacuation d’eau. Ces outils sont indispensables dans les recherches de fuites et sont un bon complément à l’inspection vidéo.
Cet appareil mettra en lumière les zones de déperditions thermiques. Il fonctionne par recherche de variation de température pour localiser des fuites de canalisations ou fissurations à l’intérieur de maçonneries sans nécessité de détruire celles-ci.
Il donne une notion de l’humidité dans les murs et oriente la recherche de fuite. Il permet également, en fonction des matériaux, de dire si le taux d’humidité présent est normal ou pas.

Cet outil permet de faire des tests à la fumée afin de déceler les défauts au niveau des raccordements des réseaux d’évacuation. Cette technique est particulièrement efficace dans le cas de problèmes d’odeurs non localisables avec d’autres méthodes ou pour tester des réseaux derrière des coffrages. La fumée ressort ainsi dans tous les interstices et endroits possibles pour mettre en évidence l’ensemble des points critiques et des zones endommagées.Ce générateur permet ainsi de :

  • Cibler les erreurs de raccordements
  • Localiser les points de fuites d’air et donc potentiellement d’odeurs
  • Localiser les éventuels mélanges d’eaux usées avec les eaux pluviales
  • Localiser des raccordements inappropriés

La fumée utilisée est sans risque pour la santé et dégage une odeur caractéristique qui se dissipe très rapidement

Ce colorant, mélangé à une grande quantité d’eau , permet de localiser les connexions qu’il existe entre les réseaux. Il est utile lorsque plusieurs réseaux arrivent au même point et lorsqu’on suspecte fortement une fuite, car il pourra ressortir à un endroit bien précis.
Ce procédé permet de mettre en évidence, par l’utilisation de la conductivité électrique entre plusieurs points dans le sol, des hétérogénéités. Celles-ci peuvent notamment mettre en évidence la présence de fuites d’eau ou de vides.
La microgravimétrie est l’une des méthodes les mieux adaptées à la recherche d’anomalie de densité dans le sous-sol (cavité, fontis, décompression, galerie …). Le principe de la microgravimétrie repose sur la mesure des variations du champ de pesanteur créées par la répartition des masses du sous-sol. Cette méthode est applicable au domaine urbain et rural. Suite à l’utilisation d’un microgravimètre, nous pourrons dresser une cartographie des zones de compression/décompression du sol.
C’est un appareil géophysique utilisant le principe d’un radar que l’on pointe vers le sol pour en étudier sa composition et sa structure. On peut donc repérer les couches géologiques, les épaisseurs de dalles ou de dallage, les cavités, les réseaux avant travaux…